CAP National Chief supports President Todd Russell and Nunatukavut’s call for ground action on Muskrat Falls/Le chef national du CPA appuie le président Todd Russell et les mesures préconisées par le Nunatukavut à Muskrat Falls

CAP National Chief supports President Todd Russell and Nunatukavut’s call for ground action on Muskrat Falls/Le chef national du CPA appuie le président Todd Russell et les mesures préconisées par le Nunatukavut à Muskrat Falls

CAP National Chief supports President Todd Russell and Nunatukavut’s call for ground action on Muskrat Falls

 

(Ottawa) October 17, 2016 – Robert Bertrand, National Chief of the Congress of Aboriginal Peoples (CAP), is supportive of Nunatukavut Community Council’s decision to devote its resources to on-the-ground action concerning the impending flooding of Muskrat Falls, a key step in the construction of the Lower Churchill Falls Project.  Nunatukavut’s President, Todd Russell, has continued to voice concerns over the flooding which carries the threat of methylmercury poisoning.

Chief Bertrand stated, “In following the Muskrat Falls Project, I have been concerned over the irreversible damage that has been rendered to our affiliate’s constituency, in particular to their hunting, trapping and fishing areas and other traditional harvesting places.  This, and the impending flooding of the Falls, points to the crucial need for government and crown corporations to both engage and consult Indigenous People on all environmental issues. Such issues affect all Indigenous People from coast to coast to coast.”

“I would like to call upon the Newfoundland and Labrador Government to act on the concerns of the people of Nunatukavut” Chief Bertrand concluded, “and to respect their wish for the Muskrat Falls reservoir to be properly cleared and to respect the rights of Indigenous People.  The Congress of Aboriginal Peoples supports our affiliate in their stance against Muskrat Falls.”

-30-

For media interviews please contact:

Brad Darch, Executive Assistant & Media Liaison

613-747-6022, ext. 231

b.darch@abo-peoples.org

The Congress of Aboriginal Peoples is the national voice representing the interests of Métis, status and non-status Indians, and Southern Inuit Indigenous People living off-reserve. Today, over 70% of Indigenous people live off-reserve.

Le chef national du CPA appuie le président Todd Russell et les mesures préconisées par le Nunatukavut à Muskrat Falls

 

Ottawa, 17 octobre 2016 — Robert Bertrand, chef national du Congrès des peuples autochtones (CPA), appuie la décision du Conseil communautaire du Nunatukavut de consacrer ses ressources aux mesures préconisées relatives à l’inondation imminente de Muskrat Falls, une étape clé dans l’évolution du projet sur le cours inférieur de Churchill Falls. Le président de Nunatukavut, Todd Russell, exprime toujours des inquiétudes quant à une inondation qui représente une menace d’empoisonnement au méthylmercure.

Le chef Bertrand déclare : « En suivant le projet Muskrat Falls, je me suis inquiété des dommages irréversibles qui ont été infligés à notre commettant affilié, en particulier à ses territoires de chasse, de trappe et de pêche et autres aires de récolte ancestrales. Ces dégâts, et l’inondation imminente de Falls, soulignent la nécessité absolue pour le gouvernement et les sociétés d’État d’intéresser et de consulter les Autochtones sur tous les sujets environnementaux. Ces sujets touchent tous les Autochtones d’un océan à l’autre.

Je voudrais inviter le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador à prendre des mesures relatives aux préoccupations des citoyens du Nunatukavut, conclut le chef Bertrand, et à respecter leur souhait de voir le réservoir de Muskrat Falls convenablement nettoyé et les droits des autochtones respectés. Le Congrès des peuples autochtones appuie la position de son affilié contre Muskrat Falls. »

―30 ―

Pour fixer une entrevue avec un média, veuillez communiquer avec la personne suivante :

Brad Darch, adjoint administratif et Liaison avec les médias

613-747-6022, poste 231

b.darch@abo-peoples.org

Le Congrès des peuples autochtones est le porte-parole national qui représente les intérêts des Métis, des Indiens inscrits, des Indiens non inscrits et des Inuits du Sud qui vivent hors réserve. À ce jour, plus de 70 % des Autochtones vivent hors réserve.

Article by: CAP Media

Leave A Reply:

(optional field)

No comments yet.